· 

Tout sur les Huit Pièces de Brocart... ou presque !

Tout sur les Huit Pièces de Brocart

Si vous avez mal au dos (entre autres) alors la série de qi gong des Baduanjin est faite pour vous.

Introduction

Comment j’ai fait disparaître un mal au dos avec les Huit Pièces de Brocart

 

Au début des années 1980 je travaillais comme éducateur auprès d’enfants souffrant de polyhandicaps et une grande partie de mon travail quotidien consistait à les soulever de leur fauteuil roulant pour les mettre au lit ou dans la baignoire et vice versa.

 

Inévitablement, malgré des cours de prévention des affections du dos, nous (mes collègues et moi) avions parfois des douleurs du dos.

 

Les miennes étaient devenues quasi chroniques, même en dehors de mon travail. Et c’est grâce à la pratique régulière de la série des Huit Pièces de Brocart que j’ai fait complètement disparaître ces problèmes de dos.

 

Cela ne s’est pas fait du jour au lendemain mais je peux dire qu’en quelques semaines de pratique quotidienne les douleurs avaient disparu.

 

Cela n’aura peut-être pas le même effet aussi rapide pour vous mais c’est en tout cas ce que je vous souhaite[1].

Historique

posture historique de Ba Duan Jin assis
posture historique de Ba Duan Jin assis

Cet exercice traditionnel[2] pour renforcer la santé trouve son origine dans les anciennes méthodes chinoises de Daoyin[3].

 

L’expression « Huit Pièces de Brocart » existait sous les dynasties Sui et Tang et la forme connue de nos jours est considérée avoir vu le jour à la fin de la dynastie des Song du nord (960-1127) ou au tout début de la dynastie des Song du Sud (1127-1279).

 

Les premières références à cette série se trouvent dans un ouvrage de Hong Mai [4] soit il y a environ 800 ans. Toutefois, au moins quatre[5] des huit mouvements de cette série se retrouvent sur un rouleau de soie découvert dans une tombe à Mawangdui [6] datant d’un peu plus de deux mille ans.

 

Des illustrations similaires[7] se retrouvent également dans un livre de Tao Hongjin[8] (456-536), un célèbre lettré taoïste, ce qui montre que ces exercices étaient déjà pratiqués il y a mille cinq cents ans.

 

Le terme de Brocart[9] fait référence à la fabrication de la soie de la plus haute qualité.

 

La série des Huit Pièces de Brocart fut nommée ainsi pour faire référence à l’excellence de sa structure et à l’efficacité de ses mouvements pour renforcer la santé et prévenir les maladies, donc comme quelque chose ayant une valeur inestimable.

 

Deux formes principales de cette série se sont développées au long de l’histoire : une forme debout et une forme assise[10].

 

La forme debout s’est séparée en deux styles majeurs dits du Sud et du Nord, sous la dynastie Qing. La série du nord, attribuée au fameux général Yue Fei[11], est caractérisée par des mouvements puissants et compliqués.

 

Alors que la forme du sud, attribuée à Liang Shichang se caractérise par la douceur et la simplicité de ses mouvements. Cette forme voit parfois certains de ses mouvements inversés.

 

Il y a plusieurs siècles un poème versifié fut composé pour faciliter la récitation et la mémorisation des mouvements de cette série.

 

Ces vers ont été constamment révisés jusqu’à leur standardisation sous le début du règne de l’empereur Guangxu (1871-1908) lors de la dynastie Qing. En voici une traduction :

 

1.      Soutenir le ciel avec les deux mains pour réguler le triple foyer.

2.      À gauche et à droite, l’arc est bandé, comme pour tirer (une flèche).

3.      Alterner l’élévation d’une main pour réguler la rate et l’estomac.

4.      Regarder en arrière pour chasser fatigues et blessures.

5.      Tourner de chaque côté pour clarifier le Feu du cœur.

6.      Étirer les orteils vers le haut et le bas pour renforcer les reins et la taille.

7.      Serrer les poings et fixer (le regard) augmente la force et le Qi.

8.      Sept rebonds des talons traitent toutes les maladies.

Indications des Huit Pièces de Brocart

En tant que pratique de santé, cette série peut, selon les indications de la médecine traditionnelle chinoise (MTC)[12] :

 

renforcer la souplesse des tendons, renforcer les os, nourrir l’énergie vitale (Qi), accroître la force physique, favoriser une bonne circulation du sang et du Qi et réguler le bon fonctionnement des organes.

 

Un autre avantage de cette série est qu’elle fait travailler tout le corps sans épuiser le pratiquant[13].

 

Des recherches modernes ont prouvé que cette série pouvait réguler le système nerveux et favoriser une bonne circulation du sang.

 

La série des Huit Pièces de Brocart est efficace pour soulager de nombreux troubles cliniques et des recherches contemporaines ont lieu dans différents pays dont la France[14] où une étude à débuté en 2019 à l'initiative de l’hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris.

 

Nous attendons les résultats de cette première étude française consacrée à l'addictologie avec impatience.

Détails sur la pratique de chacun des huit mouvements

1- Soutenir le ciel avec les deux mains pour réguler le triple foyer.

posture de Ba Duan Jin debout

Ce mouvement étire les quatre membres et le tronc, régule les muscles, articulations et tendons des bras, du cou, du dos et de la taille.

 

Il est utilisé pour prévenir et traiter la spondylarthrite cervicale, les douleurs des épaules, l’arthrite et les douleurs lombaires. De plus il peut favoriser les fonctions du diaphragme et favoriser l’amplitude respiratoire.

 

Cela permet de mieux oxygéner le cerveau et chasser la fatigue. En outre, la pratique de la respiration abdominale inverse par la contraction et le relâchement alternés des muscles abdominaux, produit un massage des organes, favorise une bonne circulation sanguine dans les organes de la cavité abdominale.

 

CQGF[15] : poitrine serrée, distension abdominale et pauvre appétit causés par des maladies du triple foyer (sanjiao), des poumons et de la rate.

2- À gauche et à droite, l’arc est bandé, comme pour tirer (une flèche). Ou bien : décocher une flèche sur un aigle.

posture de Ba Duan Jin debout

Le but de ce mouvement réside dans la rotation des cervicales, des vertèbres dorsales et lombaires ce qui favorise la circulation sanguine dans ces zones et plus particulièrement vers la tête.

 

En même temps, la rythmicité de ce mouvement masse le cœur, les poumons et renforce ainsi leurs fonctions.

 

De plus, ces mouvements d’étirement des bras, d’expansion de la poitrine et de rotation du cou, entrainent les muscles, les os et les tendons de toutes ces zones.

 

CQGF : traitement d’appoint dans les maladies pulmonaires, les douleurs des épaules et des mains et aussi comme exercice de récupération en cas de maladies respiratoires.

3- Alterner l’élévation d’une main pour réguler la rate et l’estomac.

posture de Ba Duan Jin debout

Les effets de ce mouvement se font plus particulièrement ressentir sur le foyer moyen c'est-à-dire la rate et l’estomac.

 

Le fait d’alterner la montée et la descente des mains va étirer les muscles situés sur les flancs, ainsi que le long des trajets des méridiens du foie, de la vésicule biliaire, de la rate, de l’estomac et d’autres organes.

 

Cela va faciliter le péristaltisme de l’estomac et des intestins et favoriser la digestion.

 

 

CQGF : dysfonctionnement de la rate et de l’estomac causés par un flux du Qi désordonné, engourdissements et douleurs dans les épaules et le dos.

4- Regarder en arrière pour chasser fatigues et blessures.

Ce mouvement fait travailler toute la colonne vertébrale, les hanches, l’ensemble du corps ce qui favorise les fonctions du système nerveux.

 

Ce mouvement peut être utilisé pour chasser la fatigue et réguler la circulation du sang et du Qi dans les organes. Il peut prévenir et traiter l’hypertension, les douleurs cervicales ainsi que des troubles ophtalmiques.

  

     CQGF : diverses sortes de faiblesse et de blessures internes.

postures traditionnelles du Ba Duan Jin debout
dessins des huit postures du Ba Duan Jin debout

5- Tourner de chaque côté pour clarifier le Feu du cœur.

Cette pratique met l’accent sur l’importance du calme et de la relaxation pour soulager le stress.

 

Ce mouvement demande au pratiquant de visualiser son Qi qui descend du dantian [16] jusqu’au point Yongquan[17] situé sous les pieds.

 

En faisant cela le Qi et le sang suivront naturellement et cela permettra de diminuer le Feu du cœur et éclaircir l’esprit. De plus, les mouvements de la taille et du cou vont favoriser la circulation du Qi dans certains méridiens extraordinaires[18].

 

Cet exercice peut être utilisé pour traiter et prévenir les pathologies cervicales ou lombaires qui sont accompagnées d’insomnie, d’agitation, de palpitations, etc.[19].

 

CQGF : chaleur interne excessive, stress, urine foncées, douleurs dans les épaules, la taille et les jambes.

6- Étirer les orteils vers le haut et le bas pour renforcer les reins et la taille.

Cet exercice est relié particulièrement à la zone lombaire.

 

Selon la Médecine Traditionnelle Chinoise, la taille abrite les reins, en faisant travailler (sans forcer) cette zone sur une longue période cela va assouplir les méridiens de ceinture (Daimai), de contrôle (Chongmai) et gouverneur (Dumai).

 

Cette pratique va renforcer les reins, éclaircir l’esprit et améliorer la vision. En cas d’hypertension et pathologies cardiaques il ne faut toutefois pas se pencher trop bas.

 

CQGF : faiblesse du foie et des reins, douleurs et faiblesse des hanches, du dos, de la poitrine et des genoux.

7- Serrer les poings et fixer (le regard) augmente la force et le Qi.

Ce mouvement mobilise les quatre membres, la taille, ainsi que les muscles oculaires, ce qui va renforcer le Qi des poumons, les muscles, les tendons et les os.

 

CQGF : épuisement du Qi, respiration courte, fatigue, indigestion ou manque d’appétit, rhumatismes, engourdissements et douleurs des membres supérieurs.

8- Sept rebonds des talons traitent toutes les maladies.

Les vibrations provoquées par les rebonds rythmés vont renforcer les tendons situés tout le long de la colonne vertébrale et chasser le Qi vicié (xieqi) par le point Yongquan situé sous les pieds.

 

De plus ce mouvement renforce les fonctions vertébrales et le système nerveux.

 

CQGF : maladies causées par des désordres de la circulation du qi et du sang, gêne ou douleur cervicale, cou, nuque, hanche, genoux, chevilles et orteils.

Applications selon le diagnostic de la Médecine Traditionnelle Chinoise

La série des Huit Pièces de Brocart debout va aider à renforcer le corps et activer la circulation du Qi dans les méridiens. Les malades peuvent sélectionner juste quelques mouvements en fonction de leurs problèmes.

 

Par exemple un patient qui présente : plénitude dans la poitrine et dans la zone des flancs, irritabilité, agitation, vertiges, dus à la stagnation du Qi du foie, il sera recommandé de pratiquer les deux premiers mouvements.

 

Les patients avec douleurs et tensions dans la région épigastrique, perte d’appétit, nausée et vomissement, ou bien avec indigestion, dus à un vide de rate (Pi xu) se verront recommander la pratique des mouvements deux et trois.

 

Les patients avec vertiges, acouphènes, insomnie, rêves nombreux, hanches et genoux douloureux, chaleur dans la zone de la poitrine, des mains et des pieds, le tout dû à une faible interaction entre le cœur et les reins, devront pratiquer les mouvements cinq et six.

 

Dans les pathologies où le yang clair n’arrive pas à monter, les mouvements quatre et sept devront être pratiqués. Alors que ceux qui souffrent de l’excès de montée de yang du foie devraient pratiquer les mouvements quatre et huit.

 

Les quatre premiers mouvements sont indiqués aux patients présentant des pathologies cardio-vasculaires et ou cérébrales.

 

Et le premier, le second, le troisième et le septième seront profitables pour les patients souffrant de pathologies respiratoires.

 

Le troisième et le cinquième sont recommandés pour les personnes avec des troubles digestifs. Et les mouvements quatre, cinq et six pour ceux souffrant de lombalgies et cervicalgies.

 

Quant aux personnes qui ne sont pas malades elles peuvent pratiquer l’ensemble de la série pour se maintenir en bonne santé.

Facile à apprendre, le qi gong des Huit Pièces de Brocart est recommandé par des experts en médecine chinoise pour sa simplicité et pour son efficacité.

 

Ainsi lors d’une conférence donnée à Paris à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière[20], le docteur Chen Rui Fang, spécialiste renommée en Médecine Traditionnelle Chinoise, nous a mentionné le fait que son maître, le professeur Deng Tietiao[21], décédé à l’âge de 104 ans, pratiquait chaque jour le Baduanjin[22].

 

Selon le professeur Chen il faut pratiquer la série une fois par jour et six fois chaque mouvement soit environ quinze minutes au total.

 

Avec un peu d’entrainement, c'est-à-dire au bout de quelques semaines, on passe à deux séries par jour, une le matin et une le soir. Cela permettra d’entretenir la santé et de favoriser la longévité.

 

Bien sûr, cela doit s’accompagner d’une bonne hygiène de vie (yang sheng fa[23]) c'est-à-dire : une alimentation équilibrée, de l’exercice physique régulier pour lutter contre les méfaits de la sédentarité et par-dessus tout, la joie de vivre !

Quelle forme de Baduanjin pratiquer ?

Excellente question !

 

Personnellement j’ai appris au moins cinq formes des Huit Pièces de Brocart :

 

-          Une avec des professeurs japonais,

-          Une avec le professeur Leung Kok Yuen[24],

-          Deux avec le Docteur Jian Liujun[25],

-          Une avec l’association du Qigong de Santé de Chine[26].

 

Et il en existe bien d’autres… Ainsi, une nouvelle forme vient également d’être créée par le Shanghai Qigong Research Institute et diffusée depuis 2015[27].

 

Donc mon conseil serait le suivant : essayez différentes formes et pratiquez ensuite celle que vous préférez !

 

Et vous ?  Pratiquez-vous déjà les Huit Pièces de Brocart ? Qu’elle forme ? Quels sont les bienfaits que vous avez ressenti grâce à cette pratique ?

postures traditionnelles du Ba Duan Jin debout

Nos autres articles de blog sur le Qi Gong



 

[1]. L’attention des lecteurs de cet article est attirée sur le fait que les indications données relèvent de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Toute personne malade doit consulter un médecin et suivre les traitements prescrits.

[2]. Les sources de cet article sont tirées principalement des ouvrages suivants : Tianjun Liu, (2013), Chinese Medical Qigong, London: Singing Dragon. Chinese Health Qigong, Ba Duan Jin, Foreign Languages Press, 2007.

[3]. Le Daoyin est un des anciens noms du Qi Gong moderne. Certaines de ces méthodes remontent à deux mille ans et plus et sont historiquement prouvées. Voir l’article de C. Despeux, « La gymnastique (Daoyin) dans la Chine antique ».

[4]. Dans le Yi Jian Zhi qui est un recueil d'histoires fantastiques. Voir : https://en.wikipedia.org/wiki/Hong_Mai et aussi http://www.chinaknowledge.de/Literature/Novels/yijianzhi.html.  « Li Siju was appointed the emperor’s butler in 1117…He began to get up at midnight, sitting there practicing deep breathing and self-massage, wich was called Ba Duan Jin.” : Chinese Health Qigong, Ba Duan Jin, Foreign Languages Press, 2007, p.2.

[5]. Il s’agit des exercices suivants : 2, 3, 6, 8, tels que décrits ci-dessous.

[6]. Le site archéologique de Mawangdui près de Changsha est d’une importance majeure quant à l’importance et à la qualité des objets et des momies retrouvées sur place. Voir : https://en.wikipedia.org/wiki/Mawangdui.

[7]. Chinese Health Qigong, Ba Duan Jin, Foreign Languages Press, 2007, p.4.

[10]. Une forme assise en douze mouvements a été mise au point par la Fédération de Qigong de Santé de Chine et nommée « les Douze Pièces de Brocart, forme assise » : https://youtu.be/N9t6lUo-ypA.

[11]. Yue Fei (24 mars 1103 - 28 janvier 1142), était un général de l'armée chinoise, calligraphe et poète qui vécut pendant la dynastie des Song du Sud. En plus des Huit Pièces de Brocart, plusieurs arts martiaux chinois lui sont attribués mais rien de cela n’est prouvé historiquement. Il y aurait de nos jours plus d’un million de descendants de Yue Fei en Chine.

[12]. Les références médicales données dans cet article sont celles extraites des textes chinois. Les personnes malades doivent impérativement consulter un médecin et si elles désirent pratiquer ces exercices il leur est conseillé de suivre les conseils d’un professeur de qigong compétent en Médecine Traditionnelle Chinoise.

[13]. Contrairement à des sports de compétitions modernes qui peuvent provoquer de nombreux dommages à l’organisme.

[14]. Une étude initiée par la Pitié Salpêtrière dans le domaine de l’addictologie (Qica) est en cours dans cinq hôpitaux français : https://www.aphp.fr/contenu/lhopital-de-la-pitie-salpetriere-ap-hp-engage-la-1ere-etude-nationale-multicentrique-sur.

[15]. An illustrated handbook of Chinese Qigong Forms from the ancient texts, compiled by Li Jingwei and Zhu Jianping, Singing Dragon, London, 2014.

[16]. Le Dantian ou Champ de cinabre est un centre énergétique situé dans le ventre, sous le nombril. Sa localisation diffère selon les écoles, les maîtres, les époques, les pratiques.

[17]. « Source bouillonnante ou jaillissante », situé au niveau de la plante des pieds, est le point numéro 1 du méridien du rein.

[18]. Au nombre de huit, ces méridiens qui ne sont pas rattachés aux organes ont pour fonction principale de réguler et harmoniser le Yin et le Yang de tout le corps.

[19]. Il s’agit de symptômes reliés à l’excès de feu du cœur dont les causes peuvent être multiples et dont le diagnostic relève de la médecine chinoise traditionnelle.

[22]. Cela est également confirmé par l’Irish college of traditional chinese medicine qui lui consacre une page : https://ictcm.ie/traditional-chinese-medicine-and-longevity-famous-tcm-doctor-dies-at-the-age-of-104/.

[23]. Les principes de l’Entretien du Principe Vital (yang sheng fa) sont extrêmement nombreux et détaillés. Ils incluent à la fois des conseils diététiques, des exercices physiques comme les automassages, le qi gong, etc. et des principes issus de la philosophie taoïste pour nourrir l’esprit.

[24]. Héritier d’une tradition orale remontant au XVIIIe siècle, le Dr Leung est l’un des grands maîtres contemporains de médecine traditionnelle chinoise. Source : https://www.cedre.org/ethnomedecines-et-cie/le-dr-leung-kok-yuen. J’ai suivi ses cours pendant huit ans à Paris et en Alsace.

[26]. Voir la vidéo : https://youtu.be/HjRG-XH7Woc. Cette fédération a institué des compétitions de qigong avec pour objectif de faire entrer le wushu aux Jeux Olympiques dans quelques années (notes personnelles). Une de mes amies est championne du monde de cette forme de Ba duan Jin. La compétition en qigong est source de nombreux débats car les avis sont très partagés sur le sujet.

[27]. Voir la série de livrets avec DVD consacrés aux huit séries créées par cet institut suite à un programme officiel en relation avec le musée de l’histoire du qigong à Shanghai ; ed. Shanghai Scientific & Technical Publishers. Cette série de livrets est disponible en anglais à la librairie You Feng à Paris.

En tant que Partenaire Amazon, nous réalisons un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

Cette participation permet de participer aux frais de fonctionnement de nos services informatiques. 

Commentaires: 9
  • #9

    Marie B. (mercredi, 20 novembre 2019 19:31)

    Merci pour cet article très intéressant et les indications "thérapeutiques". Juste une question de qui tiens-tu la forme que nous a enseigné ? Dr Leung ?
    Merci !

  • #8

    Marie-jeanne (mercredi, 20 novembre 2019 13:24)

    Très bel aticle, tout y est. Cette forme je l'a travaille depuis 4 ans, je ne m'en lasse passe pas et je la redécouvre toujours. Merci Philippe

  • #7

    florence D. (mardi, 19 novembre 2019 18:28)

    Merci beaucoup Philippe pour l'article et le podcast. cela conforte ma petite expérience de pratique du Ba duan JIN; je vois surtout la différence quand je ne pratique pas la série.... Je vais donc m'y mettre tous les jours , pour avoir des effets plus durables .... et qui sait , un jour , devenir une centenaire très en forme , hihihi

  • #6

    Hélène C. (mardi, 19 novembre 2019 11:12)

    Merci, Philippe, pour cet article très complet. Comme tu le suggères dans un podcast, je suis très intéressée par une série d'articles de ce type pour les autres séries pratiquées en formation... si tu en as le temps !

  • #5

    Isabelle M (vendredi, 15 novembre 2019 23:35)

    Superbe, je le pratique et le fais pratiquer à mes élèves avec beaucoup de plaisir et de bonheur !

  • #4

    Carole (vendredi, 15 novembre 2019 19:09)

    Merci Philippe pour cet article très complet.
    J'ai présenté cette série pour mon 1er duan, je me suis entraînée pendant 3 semaines tous les jours et j'étais effectivement en pleine forme.

  • #3

    Sophie (vendredi, 15 novembre 2019 11:47)

    Merci beaucoup pour ce super article. Merci pour tous ces précieux conseils.

  • #2

    Fanfan (vendredi, 15 novembre 2019 09:53)

    Merci Philippe pour tes conseils et cet article très intéressant

  • #1

    Emmanuelle (mardi, 12 novembre 2019 20:25)

    Encore un article passionnant et instructif, qui mêle histoire, conseils et références.
    Merci Philippe!