· 

Qi Gong et réflexologie

Les 4 réflexologies du Qi Gong

Définition de la réflexologie

Une question qui nous est parfois posée est de savoir si on apprend aussi de la réflexologie quand on pratique le Qi Gong [1] ? Pour répondre à cette question nous allons d’abord examiner la définition de la réflexologie et voir ensuite ce qu’il en est dans la médecine chinoise.

 

Voyons donc tout d’abord la définition de la réflexologie.

 

D’après le site PasseportSanté :

« La réflexologie vise à mobiliser les processus d'autoguérison du corps. Elle se pratique en exerçant une pression soutenue, avec le bout des doigts, sur des zones ou des points réflexes situés sur les pieds, les mains et les oreilles. Ces points correspondent à des organes ou des fonctions organiques. La réflexologie n’est pas une technique de massage, même si elle peut y ressembler à première vue. Elle serait davantage apparentée au shiatsu. La réflexologie ne prétend pas guérir des maux spécifiques. Elle cherche plutôt à apporter un certain soulagement à toutes sortes d’affections : maux de tête ou de dos, syndrome prémenstruel, stress, troubles respiratoires, etc.[2] »

La réflexologie de nos jours en France

Que l’on croie ou non à l’efficacité des réflexologies, celles-ci sont utilisées depuis des siècles, notamment en Asie et des millions de personnes en sont satisfaites. Les méthodes de réflexologie ne sont cependant pas toutes aussi anciennes. Ainsi certaines méthodes sont très récentes comme par exemple l’auriculothérapie créée par le Dr Paul Nogier au milieu du siècle passé et diffusée depuis par son fils [3].

 

Les méthodes de réflexologie sont de plus en plus utilisées en Occident en milieu hospitalier, en maisons de retraite, en services de soins palliatifs, etc. et plusieurs mutuelles de santé remboursent une partie des séances de réflexologie [4]. En France il existe plusieurs regroupements professionnels de relaxologues et il y aurait plus de 3200 relaxologues[5].

Les réflexologies en Asie

En Asie il existe de très nombreuses réflexologies dont les quatre principales catégories sont :

-          Les réflexologies palmaires ;

-          Les réflexologies plantaires ;

-          Les réflexologies faciales [6] ;

-          Les réflexologies abdominales.

 

Et pour embrouiller un peu plus le sujet, l’acupuncture et la digitopuncture, se mélangent aussi fréquemment avec une ou plusieurs de ces méthodes de réflexologie. Voyons cela plus en détail.

 

Chacune des quatre grandes catégories de réflexologies citées ci-dessus propose en plus de nombreuses variantes. La stimulation de ces points se fait bien sûr avec les doigts, mais aussi avec divers outils et toutes sortes d’appareils de stimulation, en bois, en métal, en pierre, en plastique, etc.

 

En Chine certaines méthodes de réflexologies sont utilisées dans les automassages des pieds, des mains et du visage. Ces réflexologies sont partie intégrante de la médecine taoïste, elle-même à l’origine de la médecine chinoise moderne et aussi pour grande partie du qigong.

 

Et en ce qui concerne la digitopuncture (ou acupressure), qui est tout simplement la stimulation des points d’acupuncture mais sans aiguilles, son utilisation multimillénaire s’est souvent associée à une méthode de réflexologie.

 

Et de nos jours, de nombreux praticiens asiatiques ou occidentaux utilisant ces techniques, mélangent aussi la digitopuncture et une méthode de réflexologie, voire même l’acupuncture et une réflexologie (de l’oreille, des mains, des pieds ou du ventre).

Qigong et réflexologies

Dans le qigong contemporain, de nombreuses méthodes d’automassage existent (des mains, des pieds, du visage, du ventre ou des oreilles) parmi lesquelles certaines sont en relation directe avec des formes de réflexologie chinoise.

La plupart des pratiquants constatent très rapidement qu’elles ont des effets relaxants et favorisent une meilleure digestion ou un bon sommeil.

 

La théorie de la médecine taoïste donne plusieurs pistes de réflexion intéressantes qui expliquent ces effets. Tout d’abord les mains et les pieds ont pour point commun d’être les lieux de transformation des énergies yin en yang. Cette transformation énergétique se passe au niveau des doigts et des orteils, là où certains méridiens se terminent et d’autres commencent. De plus, la tête est la zone la plus yang du corps et les pieds, à l’inverse, la zone la plus yin.  Pourquoi ? Parce que sur la tête et le visage ne passent que des méridiens yang[7]. À l’inverse donc, la plante des pieds, qui est en contact avec la terre (yin) est parcourue par le méridien yin des reins, qui commence au point dit de « la source bouillonnante[8] ».

 

Ainsi, et toujours d’après la théorie taoïste, il est préférable de se masser le visage le matin au réveil pour stimuler le yang [9] et le soir il est recommandé de se masser les pieds avant d’aller dormir. Ce massage des pieds a alors pour effet de faire descendre l’excès de yang, qui s’est accumulé dans la tête à cause du stress et de l’excès de réflexion[10], ce qui permet de favoriser un bon sommeil réparateur.

 

Quand aux massages du ventre, ils sont très utilisés dans le qigong soit comme technique à part entière soit en fin de séance d’entraînement. Les plus simples consistant juste à frotter circulairement le ventre dans un sens et dans l’autre, un certain nombre de fois (de 9 à 49 en général selon la symbolique chinoise des nombres[11]). L’automassage qigong du ventre se pratique aussi bien assis, debout, que couché. Une forme moderne de ce massage énergétique abdominal est le Qi Nei Zang [12] qui utilise plusieurs formes de réflexologies et des techniques thaïlandaises et chinoises.

Conclusion

 Comme nous venons de le voir, le qigong utilise certaines formes d’automassage du visage, des pieds, des mains, du ventre. Certaines de ces méthodes relèvent de la réflexologie chinoise et d’autres de la digitopuncture. En fonction des écoles de qi gong et des maîtres, les méthodes diffèrent.

Si les méthodes de réflexologie vous intéressent, nous vous invitons à suivre notre formation de qigong ; vous apprendrez ainsi plusieurs méthodes d’automassage du visage, des mains, des pieds et du ventre et pourrez tester sur vous même l’efficacité de ces méthodes ancestrales.

Quelques lectures :

-    Shiatsu et réflexologie pour les nuls.

-   Sur l’utilisation de la réflexologie en soins palliatifs ou dans l’accompagnement de personnes polyhandicapées adultes : voir Google scholar [13].

 

[1]. Qi gong s’écrit aussi : qi gong, tchi kong, chi kung, etc.

[5]. Selon le site : https://www.reflexologue.info/index.

[6]. Comme le dien cham ou le dien chan, techniques d’origine vietnamienne et modernes.

[7]. À l’exception d’une petite partie du méridien Conception ou Renmai.

[8]. Ou « source jaillissante » selon les traductions. Il s’agit du point Yong quan , 1Rn. Voir : https://bit.ly/yongquan.

[9]. Dans cet exemple, le yang est synonyme d’activité et de lumière et le yin symbolise le repos et l’obscurité.

[10]. Pour la médecine chinoise, la sédentarité professionnelle de millions d’individus qui à notre époque passent leur journée assis, concentrés devant un ordinateur est la source de nombreux déséquilibres énergétiques.

[11]. Sur le sujet voir : L'esprit des nombres écrits en chinois, Cyrille J.-D. Javary, 2008, Signatura.


Apprenez les bases de la réflexologie par vous-même grâce à Reflexologie123.fr

Découvrez les bases de la réflexologie avec une méthode suivie par plus de 6500 personnes.

Une formation simple et ludique faite par une réflexologue diplômée. Au programme : vidéos sur la réflexologie plantaire, la réflexologie palmaire et la réflexologie auriculaire. Plus un guide illustré de 110 pages. Le tout pour 35€ au lieu de 70€ !


Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.


Écrire commentaire

Commentaires: 0